Cette page est avant tout une page de réflexion à partir d'une proposition schématisée ci dessous. Les discussion peuvent avoir lieu sur la page "discussion", rien n'est finalisé.



Principe :

- Création d’une association municipale (A.M.) . Objet ?
- Il est demandé aux contribuables locaux de profiter au maximum de la possibilité de « dons aux associations » (66% déductibles, jusqu’à 20% du revenu imposable), lors d’une réunion publique préparatoire de formation de l’A.M. Ils versent les dons en € à l’A.M.
- Le « coût réel » pour les donateurs est de 34% du don.
- Les adhérents de l'association peuvent se procurer des robins au taux de 1 euro = 0,95 robin
- Les commerçants et producteurs participants s’engagent à une remise de 10% … justifié par le fait «éthique» et qu’ils augmenteront leur chiffre d’affaire (bénéficient des achats en « robins »)
- L’A.M. « rémunère » tout ou partie des actifs municipaux par ces « robins »
- les robins des commerçants sont échangés par l’A.M. contre des euros (1/1 ou à 95% ?)
- Tous les bénéficiaires des bons doivent faire partie de l’A.M.
- les robins non utilisés chez les commerçants peuvent être rééchangés à l'A.M. contre des euros (95%)


Questions :
- Cotisations sociales ? (possibilité de passer en « aide à la personne » pour certaines activités


En attendant qu'il soit refait, dans le schéma qui suit il faut supprimer le 'retour' de 30 de l'association vers les donateurs et donc la capacité d'achat en "robins" pour les donateurs.
Par contre, on peut ajouter des choix d'intervenants divers qui confient des euros à l'association laquelle va donc les transformer (95%) en "robins" au bénéfice de ces intervenants.
L'ensemble des euros collectés par l'association peuvent être déposés en guise de garantie auprès d'une banque éthique (NEF) ce qui aura pour effet secondaire que cette banque pourra prêter ces "vrais" euros pour des créations de richesses éthiques

image001.gif